A l’Assemblée nationale

A l’Assemblée nationale

Mon rôle

UN DÉPUTÉ EST UN ÉLU DE LA NATION qui, à l’Assemblée nationale, participe au travail législatif et au travail de contrôle du gouvernement.

Il appartient obligatoirement à l’une des huit commissions permanentes de l’Assemblée dont la fonction principale est de préparer le débat qui aura lieu en séance publique et qui aboutira au vote de la loi.

Il peut présenter des amendements à la loi et émettre un vote sur les textes.

Participer au travail législatif

arrow

Par le dépôt d’amendements et/ou de proposition de loi

Par l’examen des textes en commission et en séance publique

Par le vote de la loi

Participer au contrôle du gouvernement

arrow

Par les questions au gouvernement

Par l’évaluation des politiques publiques

Par le vote d’une motion de censure

Notre travail de parlementaire à l’Assemblée nationale n’est pas toujours visible.

Il est dans les réunions de commission ou de groupes de travail, dans les échanges informels avec les ministres, conseillers et parlementaires de la majorité, dans les auditions et rendez-vous avec des experts.

Il est également dans la lecture de rapports, la production de notes d’analyse ou de synthèses, qui nous permettent de maîtriser nos sujets et d’être pertinents dans nos interventions.

Enfin, ce travail parlementaire est aussi celui du terrain. En circonscription, je vais à la rencontre des entreprises, associations et acteurs locaux. Je vous reçois également sur quand mon agenda le permet (pour me rencontrer). Je mets en place des rendez-vous afin de faire la pédagogie de l’action du gouvernement, remonter les sujets locaux et permettre à chacun de participer concrètement à améliorer les transformations en cours (ateliers).

Enfin, je mets mon agenda à votre disposition. De cette façon vous pouvez suivre précisément mon emploi du temps à Paris et en circonscription (lien).

Mes dossiers

Voici les dossiers sur lesquels je suis particulièrement investie depuis le début le début de mon mandat :

La Commission des Finances

172506 128

La commission des finances est composée de parlementaires et plus particulièrement chargée de l’examen du budget.
La commission des finances examine le projet de loi de finances avant sa discussion et son vote par le Parlement. A cet effet, elle entretient des liens privilégiés avec le gouvernement et assure l’information du reste du Parlement via des échanges avec les autres commissions.

Au sein de la commission, je suis co-rapporteure d’une mission sur les engagements financiers de l’Etat.

Cette mission, qui en termes de masse financière est la troisième mission du budget général de l’État, a été débattue le 15 novembre 2017 en séance publique dans le cadre du Projet de loi de finances (PLF 2018).

Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques

Certaines politiques publiques ayant une dimension transversale (exemple : la politique de la ville), elles dépassent les limites de compétences des commissions permanentes (finances, lois, affaires culturelles, etc.) et doivent, en conséquence, être soumises au contrôle d’un organe spécifique : c’est le rôle du CEC.
Il est en charge principalement de trois missions :

  • réaliser des travaux d’évaluation portant sur des sujets transversaux,
  • donner son avis sur une étude d’impact accompagnant un projet de loi déposé par le Gouvernement,
  • jouer le rôle de « tour de contrôle » de l’évaluation et du contrôle de l’Assemblée. Le comité peut ainsi recueillir les recommandations des missions d’information, faire des propositions utiles concernant l’ordre du jour de la semaine consacrée au contrôle parlementaire.
Inventory 128 1

La Mission pour un Numérique inclusif

Computer Desktop 128

Le mardi 20 février 2018, Mounir MAHJOUBI, secrétaire d’État chargé du Numérique me désignait pour conduire les réflexions sur le Numérique inclusif à l’Assemblée nationale. La stratégie nationale pour un Numérique inclusif avait été lancée le 12 décembre 2017, dans le quartier des Aubiers, situé au cœur de ma circonscription.

Cette stratégie a pour objectif d’accompagner tous les citoyens et en particulier les 13 millions de français en difficultés face au développement toujours plus rapide des technologies et des usages numériques.

https://societenumerique.gouv.fr/wp-content/uploads/2018/05/prerapportSNNI.pdf

Le groupe de travail Quartiers Politique de la Ville

Nous avons, avec cinquante collègues députés LREM, créé à l’Assemblée nationale un groupe de travail sur la politique de la ville. C’est à Trappes, en janvier dernier, que nous avons lancé ce réseau des « Députés-Ambassadeurs de la politique de la ville ».

Nous sommes allés dans les quartiers prioritaires pour recenser concrètement, sur le terrain, toutes les initiatives locales qui fonctionnent et valent d’être dupliquées.

Nous avons, enfin, participé activement au suivi du Rapport dit Borloo remis le 26 avril dernier. Ce travail s’est déroulé dans le cadre de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, annoncée par le président de la République, en novembre 2017.
Le 22 mai dernier, le Président Emmanuel Macron a présenté un « changement de philosophie et de méthode » pour la politique de la ville. Refusant l’idée d’un plan et n’abordant pas le volet financier, Emmanuel Macron a cependant présenté plusieurs mesures en insistant sur la sécurité, l’éducation, le logement et l’emploi.

Notre rôle de parlementaires est de décliner localement ces propositions et d’en mesurer les effets concrets sur le territoire. Au cœur de la 1ère circonscription de Gironde, les quartiers des Aubiers, de Grand Parc et de Bacalan sont prioritairement concernés.

Building 128

Le groupe de travail Croissance des entreprises

2588782 128

Je suis membre du groupe de travail « Croissance entreprises » du groupe LaREM qui contribue à l’élaboration du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises.

PACTE a pour ambition de donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois.
Durant plusieurs semaines, nous avons échangé avec des patrons de TPE-PME, des artisans et des autoentrepreneurs, des lanceurs de startups et des indépendants, des PDG d’entreprises internationales, des représentants d’ETI ou des sociétés du CAC 40, etc. Ces auditions ont permis d’élaborer un ensemble de propositions remises à Bruno le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, le 6 février 2017.

Les membres du groupe de travail seront fortement mobilisés durant les discussions autour du futur projet de loi et assureront le « service après vote », une fois le texte voté.

Actus du groupe de travail Croissance des entreprises

La Commission d’enquête sur les décisions de l’Etat en matière de politique industrielle

Je suis Secrétaire de la Commission d’enquête sur les décisions de l’Etat en matière de politique industrielle.

Les commissions d’enquête sont des instruments d’information et de contrôle, dont les conclusions sont susceptibles d’infléchir l’action gouvernementale.

La commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la politique industrielle de la France a préconisé le 19 avril dernier une extension du champ d’application du contrôle des investissements étrangers, après avoir examiné de récentes grosses fusions notamment dans le cadre des dossiers Alstom, Alcatel ou encore STX.

Factory 128

Membre du Laboratoire d’innovation politique « Le Lab »

candi2

Le groupe LREM a lancé en novembre 2017 à l’Assemblée nationale, son «Lab».

L’objectif : tester de nouvelles pratiques à la fois dans la fabrique de la loi à l’Assemblée et, en circonscription, pour renforcer le lien entre élu et citoyen et faire remonter du terrain des contributions aux projets de loi à venir.
Dans ce groupe de travail, j’anime une réflexion sur « Le député en 2030 »

Photos © Assemblée nationale – 2018